nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Cafouillage sur l'A13: recours collectif autorisé

Cafouillage sur l'A13: recours collectif autorisé
Laurent Lessard était à la tête du ministère des Transports lors du cafouillage de l'A13

La Cour supérieure du Québec a autorisé mardi le recours collectif de centaines d'automobilistes contre le Gouvernement du Québec et la Ville de Montréal au sujet du cafouillage sur l’autoroute 13 survenu les 14 et 15 mars dernier.

Plusieurs automobilistes avaient alors été bloqués sur l'autoroute pendant plusieurs heures, en pleine zone urbaine, alors qu'une importante tempête de neige s'abattait sur Montréal.

«La demande initiale est de 2000$ par personne pour dommage moral plus 500$ pour dommage punitif, a expliqué Me Marc-Antoine Cloutier, associé chez Deveau avocats, au micro de Bernard Drainville. On va ajouter à ça les dommages matériels subis par chacun. On parle d'heures de travail manquées, de problématiques avec les véhicules. On évalue, au total, que le recours se chiffre entre 4 et 8 millions de dollars.»

Un procès aura donc lieu et un jugement final pourrait survenir dans six à 12 mois, selon l'avocat.

Cafouillage de l'A-13: un recours collectif est autorisé. On en parle avec l'avocat Marc-Antoine Cloutier.

il y a 4 jours


Week-end extra

avec Mathieu Beaumont

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.